Samir Diri: L’an prochain en National, il y aura un GF38-Sedan avec un doublé de Diri »

Les histoires d’amour ne finissent pas toujours bien. Celle entre le GF38 et le milieu de terrain Samir Diri ne s’était pas conclue de la meilleure des façons en décembre 2015. Depuis, le manosquin, qui a évolué une saison et demi en Isère, découvre le National. Après une année à Fréjus Saint-Raphaël, il évolue depuis la trêve hivernale à Sedan, club qui lutte pour le maintien. Son objectif est désormais clair: jouer son premier match sous le maillot ardennais et faire le maximum pour sauver le club d’une rétrogradation. Rencontré à l’issue de la victoire de son équipe vendredi à Lyon Duchère (0-1), le joueur s’est livré à LSD.

Samir, comment se passe cette nouvelle aventure avec Sedan?

Ça change un peu de Grenoble ou de mes autres anciens clubs. Je ne suis dans ce groupe que depuis deux mois et demi. D’habitude, j’arrive en début de saison, alors il faut s’adapter en cours de saison. Quand je suis arrivé, on était dernier. Après le groupe vit bien, on est une douzaine de nouveaux joueurs. On est sur le bon chemin, on reste d’ailleurs sur deux victoires et un nul. J’ai connu la même saison avec Fréjus, mais il y avait eu une descente à l’arrivée.

Qu’est-ce qui a plu aux dirigeants ardennais dans ton profil?

Le coach me connaissait car l’an passé contre Consolat j’ai été très bon. Entre connaissances et mecs du sud, c’était plus facile. Je suis monté trois jours et ça s’est super bien passé. J’ai donc signé pour six mois.

Il ne reste plus qu’à jouer.

C’est vrai que j’ai eu des petits pépins physiques. Je suis en train de travailler pour revenir vite. Il reste sept matchs de championnat alors pourquoi pas revenir rapidement, et marquer le but du maintien.

Difficile en tout cas de refuser une offre d’un club historique comme Sedan.

Cela me fait penser un peu à Grenoble ou Strasbourg. C’est un club qui a un vécu. Les infrastructures et le terrain sont magnifiques. Les voir dernier m’a fait un peu ch… entre guillemets. C’est pas un club qui doit être en National. il devrait être en Ligue 2. Quand je vois les supporters et leur kop, je dirais même qu’il devrait être dans l’élite de la Ligue 2.

Tu parles du kop sedannais, il te rappelle celui de Grenoble?

C’est le même kop! Ce sont des personnes qui aiment le club et qui aiment s’investir. Il faut leur rendre sur le terrain ce qu’ils nous donnent et mouiller le maillot.

Tu continues à suivre le GF38?

Oui bien sûr. Je suis toujours en contact avec Pinto Borgès ou Hugo Cianci. Après, les altercations arrivent dans tous les clubs. C’est du passé. Je ne souhaite que du bonheur à cette équipe, au coach et à Max Marty. Ce serait bien que Grenoble monte en National. La lutte pour l’accession va durer jusqu’à la fin. Ça fait 4-5 ans que cette équipe veut monter alors pourquoi pas cette année. Et l’an prochain, ça pourrait donner un GF38-Sedan avec un doublé de Diri.