Marylie Limousin : « J’espère qu’elles iront chercher ce qu’on veut depuis le début de la saison »

La jeune Marylie Limousin est l’une des pièces maîtresses du dispositif du BCTM cette saison. Malheureusement, la semaine dernière, avant de se déplacer à Orthez, la jeune joueuse de 21 ans s’est gravement blessée au genou. Diagnostic, une rupture du ligament croisé antérieur et une fin de saison pour l’iséroise. Pour #LSD, Marilye Limousin a répondu aux questions de Sylvain Prévot et s’est confié sur ce coup d’arrêt dans sa saison. 

Marylie, peux-tu nous raconter l’action qui a conduit à ta blessure ?
C’était mardi dernier à dix minutes de la fin de l’entraînement. On faisait une action de défense et sur un contact, j’avais le pied au sol, une fille est venue sur ma jambe et elle s’est tordue.

Concrètement, quelle est la blessure que tu as ? Quel est le diagnostic des médecins ?
J’ai une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche. Ma saison est donc terminée pour cette année.

Quelle est la prochaine étape pour commencer à soigner cette blessure ?
La première étape est de trouver un chirurgien. Ensuite, il faudra fixer une date d’opération et il y aura de la rééducation ensuite. On verra comment cela se déroule dans les jours à venir.

Tu avais déjà connu une blessure de ce genre ?
Oui, en Octobre 2014. J’étais alors à Villeurbanne. C’était la cheville droite qui avait été touchée. J’avais eu une fracture à la cheville avec luxation du péroné et de la malléole.

Malgré la déception, on sent que tu es toujours concerné dans le groupe ?
Oui, ça reste mon équipe et ça reste une saison comme une autre. Je vais la terminer sur le banc mais je vais la terminer malgré tout. J’espère qu’elles iront chercher ce qu’on veut depuis le début de la saison. Je suis toujours concerné par la saison, je trouve cela normal.

Comment tu sens le groupe pour cette fin de saison haletante ?
Il y aura des matchs sérieux à réaliser. Je sais que le groupe va se donner à fond pour réussir à se qualifier. Il n’y aura pas de regrets à avoir peu importe l’issue de la saison. Après, cela reste du sport, il faut un gagnant et un perdant. On verra ce que cela va donner sur les prochains matchs. Je sais seulement que le groupe va aller chercher ensemble les ressources nécessaires pour faire le maximum. Même avec l’infirmerie bien remplie, c’est dans la tête que les derniers matchs vont se jouer. C’est juste de la volonté et un peu de réussite.