Sprint final en Fédérale 3

A quatre journées de la fin, le rythme s’accélère pour les formations dauphinoises engagées dans le championnat de France de Fédérale 3. Si Vinay est déjà sûr d’être qualifié, la Bièvre a 1 pieds et 4 orteils en phase finale. Pour les autres équipes, la lutte sera acharnée jusqu’au bout pour le maintien pour certaines, pour s’offrir une fin de saison passionnante pour d’autres. Etat des lieux des forces en présence.

 

Poule 6:
Renage Rives– Villars les Dombes
Trois réceptions en quatre journées, voilà le calendrier qu’il reste aux hommes de Marzullo. Même si l’avantage du terrain est non négligeable à ce niveau de compétition, deux duels s’annoncent solides (Villars les Dombes et Bellegarde). A commencer par ce dimanche, avec un adversaire coriace, qui avait laissé les renageois fanny lors de la rencontre aller (22-0). L’USRR ne voudra pas rester bloqué au point mort et compte bien s’accrocher à sa sixième place, synonyme de qualification pour les phases finales, quelques mois à peine après la montée en Fédérale 3.
Villars, de son côté, disputera jusqu’au bout la place de second de poule, qui offre un week-end de répit et un tour sauté pour la phase finale. En résumé, tout le monde a besoin de points: match tendu, indécis, qui s’offrira à l’équipe qui en voudra le plus.

Belleville- Izeaux
Après un derby boueux, les uzelots veulent confirmer leur dynamique en s’imposant chez le dernier, Belleville, qui n’a pas joué le weekend dernier et qui ne s’est imposé qu’à une seule reprise cette saison. Formalité? Pas nécessairement. Izeaux a du mal à l’export mais doit impérativement revenir victorieux pour espérer ravir la 6e place au voisin ennemi-adoré de Renage Rives.
Une victoire, combinée à une défaite de l’USRR et Izeaux passerait 6e à trois journées de la fin. L’idéal! Ca demande cependant de ne pas passer au travers d’une rencontre abordable.

La Bièvre– Nantua
Après la victoire ric-rac à Couches dimanche dernier, les castors de la Bièvre doivent confirmer ce dimanche face à un adversaire compliqué. Nantua, si on excepte le fait que son match n’a pas été joué la semaine passée, est à ce jour dans la liste des qualifiés de cette poule 6. Mieux, les joueurs de l’Ain aimerait recevoir le tour de barrages, ce qui les oblige à occuper une place de 3e ou 4e. Ca passe par une performance dans l’Isère.
Mais de son côté, La Bièvre ne veut pas laisser passer sa deuxième place, à quatre journées de la fin, dont trois réceptions. La loi du terrain, y’a que ça de vrai.

 

capture-decran-2017-03-08-a-14-04-59

 

Poule 8:
Seyssins– ASSMIDA
Ca ressemble à l’une des dernières cartouches pour les noirs et blancs. Après une saison galère en Fédérale 2 l’an dernier, les hommes de Seyssins sont en difficulté en Fédérale 3 cette année. A quatre journée de la fin, c’est sans doute la dernière chance d’entretenir l’espoir. Une défaite, qui plus est à domicile, et le RCS validerait presque définitivement sa descente en division Honneur (sauf si changement de règlement de la fédé qui pourrait ne faire descendre personne).
Mais les banlieusards grenoblois sont encore en vie et compte bien jouer leur chance à fond jusqu’à leur dernier souffle. L’ASSMIDA, 4e à ce jour de cette poule 8, devrait finir à cette position selon toute vraisemblance et n’a pas grand chose à jouer dimanche. Au contraire de seyssinois qui luttent pour leur survie. Le terrain sera un avantage supplémentaire. Pour continuer à y croire.

Vinay– Tournon Tain
Duel de gros calibres entre les vinois, seule équipe invaincue à domicile de la poule et les ardéchois, leaders dominateurs et défaits à une seule reprise cette saison. Si Tournon semble costaud sur le papier, Vinay compte bien montrer sa valeur et continuer sa série d’invincibilité au stade Vieux Melchior. Un succès permettrait également de croire à la deuxième place, importante en vue de la phase finale, qui offrirait de la fraicheur aux guêpes.
Tournon de son côté n’a pas besoin d’un succès à Vinay pour finir premier. En suivant, les ardéchois joueront contre Seyssins et la Tour du Pin, et cette première place leur est destinée. Une impasse à Vinay s’il vous plait?

Annonay- Pont de Claix
L’US2 Ponts a fait le job depuis trois semaines et a quasiment assuré son maintien. Mais comme l’appétit vient en mangeant, les rouge et noir iraient bien chercher une qualif après une saison pas simple. Il faudra pour cela rattraper le Puy en Velay. Si le match à Annonay parait dur à aller grapiller, c’est le duel de la semaine prochaine qui pourrait faire la différence. Pont de Claix accueillera le Puy…
Mais justement, eu égard aux derniers résultats et à l’échéance de dimanche prochain, Pont de Claix n’a aucune pression et en jouant relâchés, les hommes de Sylvain Moulet pourraient faire un coup. Pourquoi pas!

 

capture-decran-2017-03-08-a-14-22-15

 

Poule 9:
Eymeux– Les Angles
Baroud d’Honneur pour les p’tits noirs. C’est le terme approprié puisque les joueurs d’Eymeux sont condamnés à rejoindre la division…Honneur l’an prochain (sauf si toutes les équipes sont maintenues, comme sous-entendu par la Fédération Française de rugby). C’est pour cela qu’il ne reste que le plaisir de jouer au rugby et advienne que pourra.
Pour la réception des Angles, ça pourrait bien sourire face à une formation qui est quasiment assurée de se qualifier et qui n’a vraiment pas grand chose à jouer si ce n’est accumuler de la confiance. Finir la saison sur un beau résultat (avec deux autres parties à disputer), voilà une motivation toute trouvée pour les gars d’Eymeux.

 

capture-decran-2017-03-08-a-14-28-09