Edo Terglav, après Rouen-BDL (0-2): « C’est la victoire de toute l’équipe »

Décidément, Rouen sourit aux BDL. Après la claque infligée à Pôle Sud il y a quelques semaines (9-2), Grenoble s’est imposé ce dimanche à l’île Lacroix, sur le score de 2-0. Solides défensivement dans un premier tiers dominé par Rouen, les isérois sont montés en puissance, et ont profité de deux belles réalisations de Kyle Hardy (3′), et Camillo Miettinen (53′). Voilà Grenoble qui prend un avantage psychologique avant la finale de Coupe de France entre les deux équipes, le 19 février, à l’Accor Hotel Arena, même si le coach Edo Terglav prévient que ce sera un « tout autre match. »

« On s’attendait que les rouennais débutent fort cette rencontre. Ils ont plus patiné que nous au début et il était important de laisser passer la tempête. En deuxième partie de première période, on s’est réveillé, et le premier but a fait du bien. Par la suite, le deuxième et troisième ont été très bons, et les quatre blocs ont été performants. On pourrait nommer quelques joueurs comme homme du match, Lukas (Horak) a fait quelques gros arrêts, mais tout le monde a été concentré. On savait que pour s’imposer ici, il fallait être prêt, et ne pas paniquer. Est-ce que l’on prend un avantage psychologique avant la finale? Pas vraiment, on ne regarde pas trop loin car cette finale, ce sera tout autre chose, sur une patinoire neutre. D’ici le 19 février, on va regarder ce qu’il faut faire, on connaît les forces et les faiblesses des Dragons. Mais il faudra être au top 60 minutes. »

LSD