Les Monkey montent en N1

Samedi 14 et Dimanche 15 janvier, se tenait le championnat de France N2 d’ultimate. L’équipe locale grenobloise, les Monkey,a réalisé une belle performance en montant en Nationale 1.

Pour #LSD, le vice président sportif et chargé de communication des Monkey nous a parlé de son sport et son choix de faire de l’Ultimate

Pourquoi le frisbee ?
J’ai découvert ça au lycée au Mans dans le nord de la France, où le frisbee est quand même beaucoup plus développé. J’en ai fait en cours, en association sportive et dans un club où je suis vite tombé accro.

Qu’est ce qui vous a attiré ?
Il y a plein de choses, c’est un sport qui est hyper ludique, donc c’est très intéressant, ça reste un sport collectif et j’étais vraiment sport collectif. C’est un sport qui est auto arbitrée, qui a vraiment des valeurs intéressantes et qui se joue en mixte.

Comment vous sentez vous aujourd’hui ? Plutôt confiant ?
On est monté l’année dernière de Nationale 3 à Nationale 2, donc c’était une découverte pour nous. A la première phase du championnat on termine premiers de notre poule donc c’est déjà que du positif. Si on ne monte pas en national 1 ce n’est pas grave et si on monte ce n’est que du bonus pour nous. On doit gagner 3 ou alors 4 matchs pour pouvoir monter. Nous ne sommes pas favori mais il y a vraiment moyen de le faire.

Comment s’est formé votre groupe ?
C’est le club, il y a 100 licenciés, c’est une équipe qui se construit depuis quelques années maintenant et nous sommes plusieurs à être là depuis le début.

Y-a-t-il une équipe de France ?
Oui il en existe une en outdoor principalement. Il y a une catégorie femme, homme et mixte. Il y a même les championnats du monde du 17 au 24 Juin à Royan, sur plage.

Avez vous des licenciés en équipe de France ?
Alors il y a déjà moi, j’ai été retenu dans l’équipe mixte, mais je ne suis pas titulaire, seulement remplaçant. Ensuite nous avons Pauline et Cindy qui sont titulaires en équipe de France féminine et Mathew titulaire en équipe de France masculine