Partie 3 : Le bilan du GF38 (2) et de l’Olympique Saint-Marcellin

Les clubs amateurs isérois sont en vacances depuis le 17 Décembre. A l’aube de la reprise, il est temps de faire le point sur la première partie de saison de nos représentants au niveau régional. Place à la partie 3 avec le bilan des clubs de Division d’Honneur Régional isérois (2ème division régional) de la poule B, en commençant par le GF38 (2) et l’Olympique Saint-Marcellin.

  • Grenoble Foot 38 (2)

La réserve du GF38 est en forme cette saison. Actuellement à la 2ème place du championnat, les grenoblois sont à seulement un point du leader, le FC Salaise. Invaincus depuis le début de saison, les isérois comptent 4 victoires et 6 matchs nuls avec notamment une très belle victoire en déplacement à Salaise lors de la première journée. En Coupe Rhône-Alpes, les grenoblois se sont fait sortir dès leur entrée en lice du côté de la réserve d’Annecy (1-0, a.p). En seconde phase, l’objectif des isérois sera la montée en Division d’Honneur avec un calendrier a priori équilibré avec des déplacements à Saint Chamond (3ème) et au DOMTAC (4ème) et la réception dès la reprise du FC Salaise (1er) ou encore de Charvieu Chavagneux (5ème), début mai.

  • Olympique Saint-Marcellin

L’Olympique Saint-Marcellin est en difficulté dans ce championnat d’Honneur Régional. Actuellement à la dernière place de la poule B, les isérois comptent deux matchs de retard sur leurs principaux concurrents. Avec qu’une seule victoire au compteur et surtout six matchs nuls, les isérois devront réaliser les mêmes performances qu’en Coupe de France pour se maintenir en DHR. En effet, les isérois ont brillé dans la doyenne des compétitions. Après avoir éliminé notamment Villefranche, club de CFA, l’Olympique Saint Marcellin avait vu son aventure s’arrêtait au 8ème tour lors d’une défaite contre l’ESTAC de Troyes (0-2). En seconde phase, pour se sauver, les saint-marcellinois auront un calendrier favorable avec notamment la réception de Saint Genis Laval (10ème), de Bords de Saône (11ème) ou encore de la GS Derveaux Chambon Feugerol (9ème), trois équipes luttant également pour le maintien.