Jean François Dufour: « On joue du très bon hockey »

Des tribunes ou aux côtés d’Edo Terglav, Jean-François Dufour ne rate pas un match des Brûleurs de Loups. Le manager général du club connaît bien la maison, dans laquelle il a occupé quasiment toutes les fonctions. À l’occasion du déplacement de son équipe à Morzine vendredi, il est venu au micro de LSD, juste avant le début de la rencontre entre les Pionniers et Grenoble.

Jean-François, vous avez connu un début de saison particulier avec des victoires à l’extérieur et des revers à domicile. Désormais, ça va beaucoup mieux.

C’est vrai qu’au début, on cherchait un peu nos marques. Cela a pris une bonne dizaine de matchs. Il a fallu du temps pour voir le vrai potentiel de cette équipe, mais depuis un mois et demi, on joue du très bon hockey. Les gardiens sont solides et la défensive fait le boulot.

Comment expliquer une telle série de victoires?

L’objectif premier était vraiment de construire une équipe avec du caractère et de bonnes personnes. Notre groupe est en confiance, les joueurs se donnent à fond sur chaque match.

Il fallait quatre blocs solides, c’est le cas. C’est aussi l’une des réussites du club?

Quand on a recruté, on savait par exemple que Sébastien Rohat aimait jouer en quatrième ligne. Avec Julien Baylacq et Mathias Arnaud, ils sont capables de faire la différence en marquant dans le troisième tiers. Cela donne beaucoup d’énergie à l’équipe.

Que penses-tu de votre recrue défensive Kyle Hardy?

Je suis très content de l’avoir. Ça fait trois ans qu’on le suit de près, que ce soit à Dijon, à Chamonix également. On a essayé de le faire venir à deux reprises. Il est spectaculaire et joue dans les deux sens de la patinoire.

Revenons sur l’ambiance au sein de ce groupe. Depuis quelque temps, les joueurs vont faire la fête avec les supporters à Pôle Sud en cas de succès. C’est la nouvelle marque de fabrique de Grenoble?

On en avait parlé à l’intersaison, on voulait se rapprocher du public, de nos partenaires, des médias, ça fait un beau spectacle.

Avec les derniers résultats, les objectifs restent-ils les mêmes qu’en début de saison?

C’était un objectif d’être champion. Après, il y a beaucoup de bonnes équipes, on a battu tout le monde, mais on doit encore progresser et garder la confiance. On fait un match à la fois.

LSD