Back in business

Ca vous a manqué? Le rugby amateur vous a abandonné une semaine pour prendre quelques forces vives et vous proposer un spectacle encore meilleur. Mais il est de retour et c’est ce dimanche, avec la 4e journée du championnat de France de Fédérale 3. Des matchs ô combien importants pour Pont de Claix et Seyssins, notamment, jusqu’à présent en difficulté.

 

Poule 6:
Renage Rives-Nantua
Les renageois ont l’occasion de confirmer leur bon début de saison. Après un succès hors de leurs bases à Verdun, les protégés de Marzullo- Babouche- Caster- Helali voudront confirmer par une victoire à domicile. L’adversaire du dimanche, c’est Nantua, calé en milieu de tableau mais qui ne compte qu’un succès, d’un petit point, lors de la dernière journée face à Bellegarde.
Pour les jaune et bleu, auteurs déjà de 11 essais en 3 matchs (meilleure attaque de la poule), ce sera une chance de poursuivre dans la droite lignée. En cas de succès, l’USRR aurait fait un pas énorme vers le maintien et s’installerait en haut du classement pour espérer mieux. Une défaite, et c’est tout qui est remis en cause.

Couches-Izeaux
Encore un déplacement pour les uzelots, le troisième en quatre journées. Surpris lors du dernier match à domicile par Villars les Dombes, Izeaux a grillé un joker et doit de suite redresser la barre. En face, Couches, positionné en 5e ligne, reste sur une tannée à St Claude (41-5) et ne veut pas réitérer le non-match. Izeaux est prévenu et un succès loin de l’Isère pourrait être une bonne chose tant la place de 8e est inconfortable.
Avec la troisième plus mauvaise attaque de la poule, c’est surement la défense qui fera gagner les protégés de Yannick Lucas. Pour se dégager un peu plus de cette zone de relégation.

La Bièvre-Villars les Dombes
Duel de costaud entre les deux dernières équipes invaincues de la poule. Le premier reçoit le deuxième pour un match de favoris au haut du tableau. La Bièvre voudra se faire respecter dans sa forteresse pour l’instant imprenable et doit engranger des points pour cette troisième réception en quatre journées. Mais surtout, les joueurs de Benjamin Olivier veulent confirmer le succès bonifié acquis à Belleville.
En face, Villars les Dombes est en plein confiance et les déplacement en Isère réussissent bien aux joueurs. Victorieux la dernière journée à Izeaux, ils tenteront de refaire le coup ce dimanche. Toute la Bièvre est prevenue.

 

Capture d’écran 2016-10-12 à 10.14.21

 

 

Poule 8:
Seyssins-Le Puy en Velay
Même s’ils avaient enfin débloqué le compteur de victoire après des longs mois d’errance, les noirs et blancs de Seyssins sont retombés sur un os lors de la dernière journée, battus sévèrement à Annonay 66 à 7. Mais peu importe, le maintien passera par faire du stade Jean Beauvallet une terre imprenable et fertile en points. Ce dimanche, Seyssins a l’occasion de se sonner un peu d’air au classement pour la deuxième réception de la saison.
L’adversaire, le Puy en Velay, alterne du bon et du moins bon et semble beaucoup moins efficace hors de ses bases qu’en Auvergne. Seyssins doit gagner, pour s’éviter le mal de crâne.

Vinay-Pont de Claix
Deux destins contraires: une équipe en confiance face à une en plein doute. Quoi que. Vinay a perdu son dernier match en déplacement au Puy et veut de suite se racheter. De l’autre côté, Pont de Claix est passé totalement au travers de sa deuxième mi-temps face à Tournon-Tain et n’a toujours pas gagné cette saison. Un derby, c’est toujours un match différent et les deux équipes ont quand même un besoin imminent de points.
On espère grandement que l’enjeu ne prendra pas le pas sur le jeu.
Le match est à suivre en direct et en intégralité sur www.lesportdauphinois.com/lives

 

Capture d’écran 2016-10-12 à 10.22.49

 

Poule 9:
Eymeux-Ampuis
Les dromois ont enfin débloqué le compteur de victoire lors de la dernière journée face à Avignon le Pontet. Une bien bonne nouvelle pour les joueurs de Lilian Borel tant elle a fait du bien au classement. Ce dimanche, on attend la confirmation. Et c’est Ampuis qui se présente, une formation habituée à jouer les premiers rôles plus haut.
Le bilan des joueurs du Condrieu est simple: intraitables à domicile, fragiles à l’extérieur même si leur seul déplacement était du coté de Berre l’Etang, le leader de la poule. Eymeux est prévenu: c’est un gros morceau qui se présente. Et il faudra gagner. Pour confirmer.

 

Capture d’écran 2016-10-12 à 10.28.41