Jonas Fabre, épisode 11: fin de saison

Jonas Fabre, skieur de l’équipe de France, et pur produit du dauphinois, rejoint l’équipe LSD pour nous raconter son quotidien de sportif de haut niveau, avec les J.O de PyeongChang en ligne de mire.

Trois derniers épisodes:
Episode 10: les superstitions
Episode 9: le podium
Episode 8: la récupération

 

Episode 11: fin de saison

On y est !! La saison des compétitions de ski pour cette année 2015-2016 touche à sa fin, brutalement, soudainement. Du jour au lendemain, les déplacements, les courses et les entrainements qui se succèdent pendant l’hiver s’arrêtent. Les corps et les esprits s’usaient mais notre vie était rythmée, elle avait un sens, puis tout à coup tout s’arrête pour une période, brêve certes, mais non négligeable. Nos contacts avec l’extérieur du monde fermé du ski se renouent petit à petit, il faut s’habituer à nouveau à un mode de vie différent, mais pas moins agréable. On peut se laisser aller à nos petits loisirs mis entre parenthèse pendant l’hiver, je vais pouvoir remettre les pieds et ma voix au stade des Alpes pour supporter le FCG, sortir la raquette de tennis, organiser quelques repas avec les copains, et bien sûr je vais me permettre quelques sorties festives afin de décompresser et de profiter un peu, toujours modéremment bien entendu, et je vais bien sur user les bancs de l’université afin d’avancer à mon rythme dans ma licence STAPS toujours en cours à Grenoble.

 

Capture d’écran 2016-04-13 à 15.30.37

 

Puisque l’heure des bilans est arrivée, voici brièvement mes résultats de la saison. Après 4 mois sans toucher la neige à cause d’une opération au pied (de fin aout à fin décembre), j’ai du être rapidement compétitif et le manque de journées d’entrainement s’est fait sentir inéxorablement, j’ai manqué entre 70 et 80 jours d’entrainement sur cette période. Les résultats sur le circuit Coupe d’Europe n’étaient pas à la hauteur des objectifs que je m’étais fixé au printemps dernier, mais j’ai quand même fait quelques bonnes courses, qui vont me placer aux alentours de la 60ème place mondiale en slalom géant. Malgré ce classement mondial honnête, je pense que je ne serai pas listé dans les groupes de la FFS pour l’année à venir mais j’ai envie de continuer à faire du ski alpin de haut niveau, je suis convaincu que je n’ai pas encore atteint mes limites, mais n’y voyez pas là une quelconque prétention de ma part, je veux juste me donner le maximum de chances pour exaucer mon rêve d’être un champion de ski alpin et réaliser une saison pleine, sans blessure pour pouvoir me situer par rapport aux meilleurs et peut être en faire partie un jour.

1914469_10208336853476460_1215057120506614530_n

 

Sur un plan extra sportif, LSD m’a donné l’opportunité de vous faire partager mon quotidien durant cette saison. Je me suis régalé à écrire ces quelques lignes pour vous, et je veux les remercier. Ce sont des personnes ouvertes, sincèrement gentilles et qui gagnent à être connues. J’espère que tout cela vous a plu, et j’espère aussi que j’aurai l’occasion de vous faire partager mon univers à nouveau. Merci à tous.

2 Réponses à “Jonas Fabre, épisode 11: fin de saison”

  1. Françoise BERTHET

    Toujours à fond derrière toi, Jonas. Il est certain que cette blessure t’a mis des bâtons dans les roues la saison dernière, reviens vite avec ton beau ski engagé et ça va « le » faire !

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>