Vers une fusion GF38/GMC2F?

Depuis quelques jours, des discussions seraient en cours entre le GMC2F (D2) et le GF38 (Honneur Régional, équivalent de la 4ème division nationale) pour une possible fusion entre les deux sections féminines. Si certains évoquent de simples discussions, elles semblent malgré tout s’être intensifiées ces dernières semaines. LSD a mené l’enquête et vous livre ici l’évolution des tractations entre les deux équipes phares de l’agglomération grenobloise.

Fusion? Simples discussions? Toujours est-il que la rumeur d’un rapprochement entre le GMC2F et le GF38 court actuellement dans les couloirs des stades claixois et grenoblois. De quoi imaginer une seule et même équipe pour la prochaine saison? Loin d’être évident à en croire le président du Grenoble Métropole Claix Thierry Semanaz. « Ce que je sais, c’est que depuis le maintien du GF38 en Ligue 1 il y a 6 ans, les discussions sont en cours chaque année entre les deux clubs. Les dirigeants du GF semblent plus sensibilisés cette année au football féminin ».

Si les dirigeants du GF38, et notamment le manager Max Marty, n’ont pas souhaité s’exprimer à ce sujet, il faut retourner du côté de Claix pour comprendre que les discussions sont bien en cours. Pour l’entraîneur du GMC2F Nicolas Bach, même s’il ne participe à aucun débat à ce sujet, il conçoit qu’une possible fusion ne fait pas l’unanimité au sein des deux clubs, et précise être revenu à Claix pour « que le football grenoblois soit l’un des meilleurs de France. » Et s’il y a fusion, n’a-t-il pas la crainte que son équipe prenne le nom du GF38? « GMC2F ou GF38 je m’en fous. Le GMC2F a été crée pour monter en D1 et se rapprocher de Grenoble. Je me rends bien compte qu’on a tout fait cette année pour exister en D2 jusqu’en février mais après ça n’a pas tenu. »

À l’heure actuelle, il resterait encore de nombreux points à aborder et à éclaircir avant une possible fusion. Comme l’indique Thierry Semanaz, « il y a des contacts, mais il y a besoin de temps » car il ne s’agit pas que d’une question sportive mais également politique . Il consent aussi que « si des gens peuvent faire avancer les choses pour permettre le développement du football féminin à Grenoble, la porte est grande ouverte. »

 

 

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Internationaux de France