Hand#2: pivot

Pour vous, l’équipe LSD a décidé de se lancer dans cette nouvelle rubrique. Rubric-à-broc pour tenter de vous expliquer de façon originale, décalée, estampillée LSD les rudiments des sports que vous suivez. Entre présentations des postes spécifiques, explications des règles ou autres tentatives d’éclairages technico-techniques, vous saurez tout sur le bout des doigts, sur toutes les disciplines. Désormais, vous n’aurez plus d’excuse valable pour ne pas suivre tous les sports!

Aujourd’hui #John vous éclaire de sa lanterne sur le pivot au handball

Le pivot, pas Bernard, c’est un travailleur de l’ombre. Seul joueur placé dos au but quasiment tout le temps du jeu d’attaque, plus exactement positionné dans un intervalle avec un appui orienté vers le but, le pivot doit s’arracher au milieu de la défense adverse, et pas que sur la table du dentiste. Parfois buteur, il se met surtout et avant tout au service de ses partenaires, notamment les arrières (à voir dans un autre technico-tech), en leur créant des intervalles de course et de tir par des blocs (empêcher le déplacement latéral d’un défenseur) ou des écrans (empêcher un défenseur de monter sur l’attaquant).

Le pivot cherche à séparer la défense en deux, c’est un peu le Moïse de la discipline. Il se situe le long de la zone des 6 mètres, circulant essentiellement au centre. Joueur au gabarit plutôt physique, il ne doit pas avoir peur de prendre des coups. Comme il circule tout le temps dans le dos ou au milieu de la défense adverse, il lui arrive fréquemment de finir avec le nez derrière les oreilles. Travailleur infatigable, le pivot n’est pas toujours le plus visible mais il est essentiel: de la performance d’un pivot dépendra aussi une partie de la performance collective.

 

Arrighino pole sud handball

 

Certaines équipes peuvent décider de ne pas jouer avec un pivot comme elles peuvent parfois utiliser des systèmes à deux pivots. Mais dans la plupart des équipes, un pivot est en charge de mettre le bordel dans la défense adverse. Lorsqu’il est trouvé par une passe judicieuse par ses coéquipiers, il a très peu de temps pour sa décision: entre le moment où il attrape le ballon, le demi-tour ainsi que le gardien qui avance vers lui, le laps de temps qui lui est imparti est très court. Mais il est souvent très proche de la cage au moment d’effectuer son tir.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>