Jonas Fabre, épisode 8: la récupération

Jonas Fabre, skieur de l’équipe de France, et pur produit du dauphinois, rejoint l’équipe LSD pour nous raconter son quotidien de sportif de haut niveau, avec les J.O de PyeongChang en ligne de mire.

Trois derniers épisodes:
Episode 5: la vie de groupe
Episode 6: la préparation physique
Episode 7: Interview de Mathieu Faivre

Episode 8: la récupération

La récupération fait partie intégrante de la vie du sportif de haut niveau, elle est même primordiale comme vous pouvez vous en douter. Le ski est un sport saisonnier donc le programme des courses est condensé sur seulement quelques mois dans l’année (entre novembre et mars), il faut donc parvenir à gérer l’enchainement des déplacements, des efforts physiques, afin d’essayer d’être toujours performant.

On va commencer par un petit rappel, une manche de ski alpin peut durer entre 45 secondes et 2 minutes, à une intensité maximale. J’ai souvent tendance à faire le lien entre l’effort physique à fournir lors d’une manche à celui d’un coureur de demi fond en athlétisme (400m ou 800m). L’acide lactique vient bruler les cuisses à la fin de chaque manche, l’altitude n’aidant pas les organismes à transporter l’oxygène nécessaire aux muscles. Lors des entrainements il nous arrive de répéter ces efforts jusqu’à une dizaine de fois dans une matinée, vous pouvez donc vous rendre aisément compte de l’importance de la récupération pour pouvoir enchainer les journées et être efficace sur les skis.

Jonas fabre ski

Même si chacun a ses petites astuces pour optimiser au mieux les périodes de repos qui nous sont accordées, l’objectif reste le même pour tous : se réveiller le lendemain matin sans courbatures ni jambes lourdes ! Pour ma part après un entrainement ou une course j’essaye de m’hydrater un maximum pour commencer, ensuite j’aime bien faire une petite sieste ! Je dis toujours que le sommeil est la meilleure récupération. Après la sieste, j’ai coutume d’aller faire une vingtaine de minutes de footing ou de home trainer, il nous arrive aussi de faire quelques jeux de ballons pour se bouger de manière un peu plus ludique.


Jonas Fabre ski

Après ce petit sport de l’après midi, j’aime bien faire un petit retour au calme dans ma chambre, quelques abdominaux, quelques étirements, des exercices de respiration… Pour vous faire part de mon intimité, sous la douche il m’arrive également souvent d’alterner l’eau froide et l’eau chaude afin d’accélérer la vasoconstriction des vaisseaux sanguins et de favoriser l’afflux sanguin dans les muscles. Après une dure séance d’entrainement, il n’est pas rare que j’enfile des bas de compression en soirée, avant une bonne nuit réparatrice ! Le sommeil, toujours le sommeil comme clé de ma récupération.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>