Basket #1: le pivot

Pour vous, l’équipe LSD a décidé de se lancer dans cette nouvelle rubrique. Rubric-à-broc pour tenter de vous expliquer de façon originale, décalée, estampillée LSD les rudiments des sports que vous suivez. Entre présentations des postes spécifiques, explications des règles ou autres tentatives d’éclairages technico-techniques, vous saurez tout sur le bout des doigts, sur toutes les disciplines. Désormais, vous n’aurez plus d’excuse valable pour ne pas suivre tous les sports!

Rugby #1: les piliers
Hand #1: le gardien de but
Volley #1: le libéro

 

Aujourd’hui, #John vous éclaire de sa lanterne sur le poste de pivot au basketball.

Voir le dentiste vous donne des boutons? Rassurez vous, malgré l’appellation bucco dentaire de ce terme très explicite et très spécifique au sport qu’est le basket, nous ne toucherons ni à vos dents, ni à votre dentier, pour les plus vieux. Il sera question aujourd’hui de vous rendre accessible la compréhension de ce poste aux qualités physiques indéniables. et qu’au prochain repas de famille, quand mamie fera tomber son pivot dans le gâteau d’anniversaire de Tatie Monique, vous puissiez étaler votre science du jeu de basket. Pour vous la racler.

Définition
Au basket-ball, le pivot, appelé également intérieur, est le joueur qui est situé le plus près du panier adverse quand le jeu est en place en zone offensive. C’est l’un des cinq postes de base d’une composition d’équipe, et c’est celui qui effectue l’entre-deux, au début du match, quand les deux pivots opposés se mettent face-à-face et que l’arbitre lance la balle en l’air. C’est pour ça qu’il est important d’être relativement grand pour occuper ce poste: non pas qu’il faille sauter plus haut que votre adversaire, mais vos chaussures taille 52 viendront saccager les orteils adverses au moment de l’entre-deux. Roublardise, quand tu nous tiens.

PVBC basket féminin Voiron

Le pivot est généralement le joueur le plus grand et le plus lourd, et donc par ratio poids/taille, le joueur le plus lent de son équipe. Et du monde entier, d’après lui. Attention, c’est le moment explication rationnelle: ce poste est appelé ainsi car, étant placé près du panier, le pivot doit souvent « pivoter » (pas con hein?) après avoir reçu le ballon pour se retrouver en direction du panier. Son rôle est généralement d’utiliser sa taille et sa masse (et ses grands pieds) pour marquer des paniers à courte distance, mais surtout empêcher les joueurs de l’équipe adverse de s’approcher de son panier. Le pivot est en quelque sorte un chien de garde: son rôle défensif consiste à s’imposer dans sa propre raquette (explication dans un prochain technico-technique) pour contrecarrer les idées offensives de l’adversaire. Sa taille imposante est là pour faire peur aux adversaires (bouh!), mais il doit avoir une très bonne habileté technique pour capter les balles aériennes qui arrivent dans sa zone.

Aptitudes physiques et techniques
Dans le basket-ball moderne de haut-niveau, la plupart des pivots (masculins) mesurent plus de 2,05 m (certains atteignent les sommets comme le chinois Yao Ming, grande baguette de 2,29m) et pèsent plus de 100 kg (ça bouffe à la cantoche les types).
Le poste de pivot demande une technique spécifique en ce qui concerne le jeu dos au panier. Par exemple, le tir en crochet ou « sky hook » à la Kareem Abdul-Jabar, est un mouvement inarrêtable lorsqu’il est maîtrisé.
Cible préférée des arrières, voire des meneurs de jeu, qui rêvent de lui dunker dessus, le pivot s’expose à de nombreux duels aériens. Et les humiliations sont parfois dures à encaisser. Une constance mentale alliée à une grande confiance en soi est donc adaptée pour ce poste, où un joueur dominant peut vite régner en maître des cercles.

Protéger le cercle de son équipe…tout ce qu’on demande à un pivot. Voilà qui vous permettra de faire des blagues graveleuses au prochain repas avec vos collègues de boulot. Vous êtes le blagueur de la bande, ça tombe bien.

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>