Play-offs: mode d’emploi pour les nuls

Alors que l’on connaît désormais toutes les équipes (ou presque) qualifiées pour les play-offs, il est l’heure de faire un point sur le fonctionnement inédit de ceux-ci, avec le passage de 14 à 12 clubs l’an prochain. À quatre journées de la fin de la saison régulière, Grenoble est quatrième. L’idéal serait, comme vous allez le voir, que cela dure.

Ça y est, depuis mardi, les 8 équipes qualifiées pour les play-offs sont connues. Les clubs qui participeront aux 1/4 de finale du championnat de France seront donc Epinal, Gap, Angers, Rouen, Brest, Strasbourg et Grenoble. Le 8ème sera Amiens… ou Bordeaux mais gros avantage aux picards à qui il ne manque qu’un point pour se qualifier!

51WCUjerrGL

À l’heure actuelle, le classement est le suivant:
1. Epinal
2. Gap
3. Angers
4. Grenoble
5. Rouen
6. Brest
7. Strasbourg
8. Amiens

Si le classement en reste là à l’issue de la saison régulière, voici comment se dérouleraient les play-offs:
Le premier Epinal jouerait face au huitième Amiens
Le deuxième Gap jouerait face au septième Strasbourg
Le troisième Angers jouerait face au sixième Brest
Le quatrième Grenoble jouerait face au cinquième Rouen

À noter que les 1/4 (du 19 février au 5 mars), les 1/2 (du 8 au 20 mars) et la finale (du 22 mars au 5 avril) se joueront au meilleur des sept matchs.

L’avantage de finir dans les quatre premiers à l’issue de la saison régulière est important. Si Epinal, Gap, Angers et Grenoble conservent leur rang, ils auront en effet l’avantage de la glace en 1/4 de finale. Prenons l’exemple du possible match entre Epinal et Amiens: la première et la deuxième rencontre se joueraient sur la glace spinalienne, la troisième et la quatrième se dérouleraient en Picardie, le cinquième aurait lieu à Epinal, le sixième à Amiens, et le septième en terre vosgienne.

En 1/2, les deux affiches opposeraient: le mieux classé de la saison régulière face au moins bien classé de la saison régulière (avec l’avantage de la glace pour le mieux classé), et le deuxième mieux classé de la saison régulière face au troisième mieux classé de la saison régulière (avec l’avantage de la glace pour le deuxième mieux classé).

En finale, c’est l’équipe qui a été la mieux classée en saison régulière qui aura l’avantage de la glace.

Vous savez tout ou presque. L’idéal serait donc que Grenoble finisse dans les quatre premiers, en évitant, si possible, Rouen dès les quarts… Comme vous l’avez compris, finir premier de la saison régulière n’assure pas non plus le titre de champion. Comme dit le dicton, « rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Et le Grenoble version 2014-2015 peut témoigner…

Laisser une réponse

XHTML: Tags utilisables: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CERFrance