Le sport dans la peau

L’année 2016 va bientôt commencer. LSD existe depuis le 15 Juillet, à savoir depuis 5 mois et demi. Nous avons tenté d’apporter une vision différente du sport. Quelque chose de novateur, de décalé, avec la plus belle source d’inspiration qu’il soit: les sportifs. Nous sommes tous fans de tous les sports: Jonas, Séb, Hugo, Evgi, Ju et moi aimons profondément les sportifs depuis tout le temps, depuis tout petit. Sans préférence, sans jugement, sans copinage. Parce que pour ma part, avant d’être journaliste, je suis d’abord rugbyman professionnel et que je connais la difficulté de se remettre en question chaque seconde, chaque match, chaque week-end et que je connais trop les journalistes qui tentent de manipuler les sportifs et vice-versa.

Mais il est nécessaire pour notre équipe de remettre les choses à plat. Nous ne faisons la communication d’aucun club. Nous ne sommes financés que par nos propres moyens et ceux des partenaires qui nous font confiance parce qu’ils aiment le fait que nous foutions des coups de pompes dans la fourmillière. Parler des clubs amateurs comme des grands professionnels, ça nous tient à coeur parce que ce sont ces sportifs amateurs qui font aussi l’image du sport dauphinois. Nous aimons mettre en lumière l’athlète qui en chie pour exister. Et notre émotion est aussi forte devant un match de Ligue Magnus que derrière la balustrade d’un match de Fédérale 3 de rugby. Nous donnons tout notre temps, et même plus, pour vous offrir votre sport dauphinois, à votre image.

En ces temps où tout est mis en oeuvre pour nous opposer, nous connaissons encore l’importance du sport, grand rassembleur devant l’éternel. Nous tentons de rassembler ces communautés: supporters de tous bords doivent être fiers de leur ville et leur agglomération. Le sport ne met pas en jeu des vies, et les évènements récents doivent nous permettre aussi de relativiser. Le sport et la joie de vivre se doivent de l’emporter sur tout le reste. Alors bien sûr que parfois nos commentaires vous déplaisent, que vous trouvez qu’on ne parle pas assez de votre club ou qu’on parle trop du voisin. Mais nous ne vous demandons qu’une chose: arrêtez avec vos pressions, dirigeants, clubs, sportifs, supporters, lecteurs, quels que vous soyez. Nous sommes un média. Indépendant. Et libre de tout jugement. L’équipe que nous avons construite avec Hugo est faite de gens compétents, honnêtes et… journalistes qui ne cherchent ni à plaire ni à déplaire. Seulement raconter passionnément le sport dauphinois en toute impartialité.

Nous ne serons jamais le relais des clubs. Notre ligne éditoriale ne nous sera jamais dictée par qui que ce soit. Parce que par respect pour la profession, nous serions mal à l’aise d’être manipulés. Nous ne céderons ni aux pressions, ni aux messages impolis mais nous savons aussi que bon nombre d’entre vous sont très satisfaits de la façon dont on traite le sport dauphinois. Mais les râleurs se font souvent plus facilement entendre que les positivistes.

Aucun média local au national n’a jamais eu le culot de tenter ce que nous faisons, en multi-canal. Nous sommes des fous. Radio, magazine, vidéos et site internet viennent vous donner quotidiennement des nouvelles de vos sportifs préférés, des quatre coins de la France, du plus petit club amateur à l’immense club professionnel. Parce que vous aimez le sport. Parce qu’on aime le sport. Et qu’il se doit d’être traité en toute honnêteté.