Un vrai match de play-offs

De l’intensité, des retournements de situation, des buts en cascade… Le duel Epinal-Grenoble s’annonçait passionnant, il le fut. Grenoble a bien failli créer l’exploit dans les Vosges, mais le Gamyo a sorti un gros troisième tiers pour s’imposer 4-3. Mais clairement, il y a du mieux dans le jeu grenoblois.

Après les deux défaites consécutives face à Brest, l’inquiétude était légitime côté grenoblois, avant de se déplacer à Epinal. D’autant que le Gamyo, invaincu à domicile depuis le début de saison, était revanchard après son revers à Pôle Sud aux tirs au but, le 4 décembre dernier. Mais les Brûleurs, en quête de points, montraient dès le début du match qu’ils venaient pour les trois points, et rien d’autre. A la fin d’un premier tiers où neuf joueurs différents étaient envoyés en prison, le score ne bougeait pas. Comme à Pôle Sud, les gardiens Mustukovs et Hocevar sortaient le grand jeu, et le scénario du match aller semblait se reproduire.
Sauf qu’au retour des vestiaires, le portier spinalien se montrait plus fébrile, d’abord sur un lancer de Favarin depuis la bleue, puis sur un tir anodin d’Arnaud à hauteur de la médiane. Deux buts évitables qui permettaient à Grenoble de mener 2-0. Les Brûleurs avaient même l’occasion de tripler la mise, avant que Cacciotti par deux fois, puis après un doublé de Plch, ne viennent éteindre les espoirs grenoblois, en dépit de la réduction du score de Gauthier.
4 buts à 3, Grenoble va mieux dans le jeu, et Danick Bouchard estimera même à la fin de la rencontre que son équipe « a fait dans l’ensemble un meilleur match qu’Epinal ». La punition, après la rencontre de mercredi dernier face à Brest, et le fameux retour sur la glace des joueurs, a-t-elle été bénéfique? « C’était parfaitement justifié », estime en tout cas l’attaquant des BDL, ajoutant que son équipe « a produit plus d’efforts contre le Gamyo que contre les bretons.
Les premiers effets se feront peut-être vraiment sentir mercredi contre Lyon, à Pôle Sud. D’un point de vue comptable, ce serait une bonne nouvelle. Car au classement, Grenoble est 8ème du championnat, trois longueurs devant Briançon. Le podium, lui, s’éloigne un peu désormais. Le troisième Rouen a désormais sept points d’avance sur les isérois…
.

CERFrance