Samedi pas c’qu’on fait

L’été, c’est bien. Mais pour les amoureux de sport et d’actualités sportives en tout genre, à la recherche de la moindre information sur leurs équipes fétiches, l’été c’est chiant. LSD est allé dénicher pour vous tout un tas d’activités pour occuper vos longs après-midis sous le soleil. Aujourd’hui, focus sur le street golf.

Pour tout ce qui est sport, vous êtes doué comme un manche ? Voici certainement une discipline qui vous permettra de vous éclater comme un petit fou. Le street golf ou golf urbain, pour les allergiques aux anglicismes, est un dérivé du golf traditionnel et se pratique en pleine ville. Les obstacles naturels (tables, chaises, monuments,…) remplacent les parcours artificiels de ceux des clubs verdoyants.

street-golf

Le détail ô combien important est la dureté de la balle. Votre père n’étant pas vitrier, il est de bon ton d’éviter que votre maladresse ne brise, hormis les carreaux du voisin, vos rêves de devenir le Tiger Woods des macadams. Le street golf se pratique en effet avec des balles prévues à cet effet mais parfois aussi avec des balles de tennis, de squash,…

Le street golf est une pratique urbaine mais qui nécessite néanmoins de respecter l’environnement qui vous entoure. Sinon le chien joueur se délectera de l’objet de votre délit.

 

Quel prix ? Et où ?

Une vingtaine d’euros seront nécessaires pour un kit de débutant, plus les séances d’ostéopathie pour les tours de reins des malhabiles.

A Grenoble, rendez-vous sur www.golf-hors-pistes.com ou sur la page FB « streetgolfgrenoble »