Le show Florian David (Victoire du GF38 4-0 face à Andrézieux)

En s’imposant 4-0 face à Andrézieux-Bouthéon (CFA 2), les isérois tiennent enfin leur premier succès de la saison! Principale satisfaction, Florian David! En marquant un triplé, le nouvel attaquant grenoblois a illuminé cette rencontre. La voilà peut-être LA recrue offensive de cette intersaison!

Du retard, les joueurs d’Andrézieux n’en ont eu qu’avec leur car. Car une fois le coup d’envoi donné (avec 15 minutes de retard), ils ont d’entrée de jeu mis le pied sur le ballon. Et c’est donc logiquement que la première occasion est à mettre à l’actif de Valente, l’ex-stéphanois. Sur cette occasion, le gardien Nathan Monti ne tremble pas!

« Mettez du rythme les gars! »

Pour les joueurs de Jean-Louis Garcia, ce début de match est un peu laborieux. Tout le contraire de la dernière rencontre amicale face à Monaco. Et l’avantage d’un stade champêtre comme celui de Saint-Maurice-l’Exil, c’est que l’on entend toutes les consignes du coach, surtout quand il crie! « Sers, sers! » « Du rythme les gars! »… Rares sont les moments où l’entraîneur reste assis! Et ça paie! Car après à peine 15 minutes de jeu, un beau mouvement entre Akrour, M’Madi et David permet à ce dernier d’ouvrir le score! Quelques minutes après, les isérois concèdent un penalty. Heureusement pour eux, la balle passe… loin, très loin du but! Dans la foulée, Florian David est lancé en profondeur. Seul face au gardien, il double la mise d’un beau plat du pied (28′)! 2-0, le score est flatteur pour les grenoblois. Mais cet avantage conséquent va les libérer. Ils enchaînent ensuite les beaux mouvements. Malgré tout, la mi-temps est la bienvenue car les ligériens ont plusieurs occasions de réduire la marque.

Une deuxième mi-temps à sens unique

Au retour des vestiaires, Abdoulaye rentre pour être associé à Bengriba en défense centrale. Une revue d’effectif qui permet notamment à Cianci et Thomas d’avoir du temps de jeu dans cette deuxième période.
En ce début de deuxième acte, les joueurs n’hésitent pas à mettre le pied et c’est Labissière, le latéral grenoblois, qui prend les coups. Passé cet orage, Florian David claque un nouveau but, avant l’heure de jeu. Un missile des 30 mètres. Et un constat: il sera indispensable cette saison! Il est ensuite remplacé par Belbey.
Vu que le buteur du soir est sorti, Pinto Borges se charge de marquer aussi de la tête. La frayeur de la soirée est venue d’Hugo Cianci, obligé de rejoindre les vestiaires après une douleur aux adducteurs. Plus de peur que de mal vraisemblablement!

Le score n’évoluera plus. La division d’écart entre le GF38 et Andrézieux-Bouthéon s’est faite sentir. Pour les grenoblois, ce match a permis de trouver des automatismes, de révéler un peu plus Florian David, et de découvrir un Bruce Abdoulaye très impliqué, le défenseur central encourageant et replaçant ses coéquipiers sur chaque action!

Samedi, le GF38 peut s’attendre à un tout autre match face à Lyon-Duchère! Les rhodaniens, qui évoluent également en CFA, sont bien connus des grenoblois. La rencontre se jouera à 18h, au complexe Vieux-Melchior de Sassenage.

 

 

Buts : David (10′, 25′, 58′), Pinto Borges (63′) pour le GF38

 

GF38 : Monti, Labissière (N’Kouma, 82′) – Giraudon (Abdoulaye, 46′) – Bengriba (cap), Tiberi (Cianci, 46′ puis  Leygley, 83′) – Pinto Borges (Fournier, 82′) – Elogo (Thomas, 46′) – M’Madi (Coulibaly, 70′), Focki (Elogo, 89′) – Akrour, David (Belbey, 63′). Entraîneur : Jean-Louis Garcia.